Oui des licornes. Encore des licornes et toujours des licornes. Avec plus de 95k posts durant la semaine du 4 au 11 Janvier 2018 sur le sujet, l’item tendance de l’année 2017 semble ne pas avoir perdu du poil de la bête. A tous ses détracteurs qui la voyait morte et enterrée en 2018, force et courage car cela semble mal parti. Pour vous aider à supporter cette tendance licorne et vous aider à la voir d’un autre œil, j’ai décidé de la décrypter. Je vous révélons ainsi les secrets si bien gardés de ce cheval à corne et à la crinière arc-en-ciel.  

UNE TENDANCE LIEE A LA SOCIETE DE L'IMAGE

Dans une société attachée à l’image et où les réseaux sociaux occupent une place de choix dans nos vies, il n’est pas surprenant que cette tendance ai éclos. 

On ne va pas se mentir, aujourd’hui on passe plus de temps à regarder des belles images, à s’inspirer, sur les réseaux sociaux qu’autre chose. 

Or la licorne a su séduire par son esthétisme bon nombre de créateurs dans divers domaines. De la déco à l’informatique en passant par les cosmétiques et la food aucun secteur ne semble avoir été épargné par la licorne-mania.

Il n’est donc pas étonnant que ses différentes représentations se soient alors déclinées sur la plateforme de prédilection de l’image : Instagram. Car oui, (on dénonce) une requête faite en interne sur Linkfluence Search démontre que le foyer de cette épidémie est sans nul doute Instagram.

Mais au-delà de ses qualités esthétiques la licorne apporte surtout une réponse beaucoup plus profonde à notre relation au monde d’aujourd’hui.

UN MONDE EN QUETE DE BIENVEILLANCE

Une réponse à la post-modernité

Les plus grands sociologues l’auront défini, nous sommes aujourd’hui dans l’ère de la post modernité. Mais concrètement ça veut dire quoi ? Désenchantés, dans un état de précarité intégré, on sait que le monde va mal et contrairement aux générations précédentes on sait que cela ne va pas aller en s’arrangeant. 

Pour contrer cette réalité peu attirante, nous sommes en quête d’un petit coin de paradis … D’une réalité alternative, dans laquelle, tout est plus beau, plus bienveillant.

C’est d’ailleurs le constat que fait Aminata Tall, directrice de la communication de la marque Wet n Wild : « Les gens cherchent à échapper à la réalité. Une des raisons principales pour cela est probablement que l’atmosphère actuelle n’est pas des plus réjouissantes. »

Et la licorne est marquée par une symbolique très forte. En effet, l’animal est associé à la perfection, l’irréel, et un certain idéal. « Elle endosse plusieurs symboles liés à la pureté, la naïveté », selon l’historien Michel Pastoureau.

Un moyen de s'affirmer

Aussi assimilée à la rareté, et à l’unicité, la licorne peut être également vue comme une manière d’exprimer son individualité. Alors quelque part, tous vos potes que vous avez bashés pour leurs kigurumi (pyjama) licorne, ne cherchaient seulement qu’à se démarquer. Car revendiquer être une licorne, c’est un peu vouloir signifier au monde entier que l’on est unique.

La licorne malgré son air désuet est plus que jamais représentative de la société d’aujourd’hui et de la génération millennial. Une génération surinformée, à l’avenir encore incertain, où chacun tente de trouver sa place et à affirmer avec créativité sa singularité. Alors que l’on parlait l’année dernière du millennial pink, dont le blason semblait être la licorne, quel pourra bien être le blason de demain emblème du Yellow Gen Z ?

LICORNE GLITTER FEVER POWER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *